Heures au format UTC - 5 heures [ Heure d’été ]


Règles du forum


Indiquez le cinéaste, l'année et le titre du film ainsi que l'affiche et quelques images avant vos liens. Juste un petit effort de présentation SVP

Image Image Image Image



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
Hors ligne

Inscription: Fév 2018
Messages: 311
Points: 372
Sexe: Non specifié
Posté: 08 Nov 2018, 13:17 

A l'assaut de la montagne (Im Kampf mit dem Berge : in Sturm und Eis. Eine Alpensymphonie in Bildern)
- Arnold Fanck, 1921 -


HDTV 1080, enregistrement Arte (sans logo) - Poids du fichier : 3,68 Go (2x 1,45 Go + 1x 769 Mo) -  Video : 6846 kbps - son : 256 kbps Mpeg 2 2.0 - sous-titres : français (incrusté) - Durée : 1H12


Image


L'histoire : Octobre 1920. Une homme et une femme, les skieurs Hannes Schneider et Ilse Rohdedu, tous deux fous de montagne et de ski, décident de se lancer à l’assaut du sommet oriental du Liskamm (4 527 mètres), une montagne des Alpes valaisannes à l'est du Cervin et à l'ouest du Mont Rose sur la frontière italo-suisse entre le Valais et le Val d'Aoste. Ce sommet a été parfois surnommé "le mangeur d'hommes" car plusieurs alpinistes sont morts en tentant son ascension.

Année : 1921
Réalisateur : Arnold Fanck
Scénario : Arnold Fanck
Musique : Paul Hindemith
Produit par : Berg- und Sportfilm GmbH (Freiburg/Br.)


Image


Fils d’un fabricant de sucre, Arnold Fanck naît le 6 mars 1889, à Frankenthal, ville du Land de Rhénanie-Palatinat dans l’Empire Allemand. Enfant chétif, atteint d’asthme et de tuberculose, il est envoyé très jeune, au sanatorium Fridericianum Internat, dans la région de Davos, en Suisse. L’amélioration de sa santé lui permet de pratiquer avec ferveur le ski et l’alpinisme. Cette rencontre avec la nature et les sports de montagne est déterminante et le restera pour tout le reste de sa vie.

Au début du vingtième siècle, suite au décès de son père, la famille Fanck s’intalle à Fribourg. Après son baccalauréat, le jeune Arnold suit des cours de philosophie dans les universités de Munich et de Berlin et se passionne pour la photographie. À partir de 1910, et pour quatre ans, il étudie la chimie et la géologie à l’université de Zurich. Entre temps, en 1913, il connaît sa première expérience cinématographique en apparaissant dans un documentaire sur la montagne réalisé par Sepp Allgeier. Lorsque la guerre éclate l’année suivante, il s’engage dans l’armée, mais il est très vite réformé à cause de son asthme. En 1915, il revient à Zurich passer un doctorat en géologie avec comme sujet: la formation des fossiles. Puis il reprend du service au département d’espionnage des armées, plus particulièrement au service photographique. Après la guerre, sans emploi, il accepte un poste de marchand de tapis pour un grand magasin et ne cesse, dès qu’il le peut, de s’adonner aux joies de la montagne.

Image


Au printemps 1902, Arnold Fanck s’associe avec le Docteur Tauern, skieur et physicien, pour fonder la Berg-und-Sportfilm GmbH Freiburg, une compagnie de production spécialisée dans les films sur les sports de montagne. Fort de son expérience de photographe, il passe derrière la caméra et réalise une série de courts métrages et de documentaires qui ont pour seul sujet la montagne. Il y décrit les joies des sports alpins et particulièrement l’héroïsme de l’ascension. La qualité exceptionnelle de ses productions en fait le maître incontesté du film de montagne (Bergfilm), genre de films typiquement allemands.

En 1925, celui que l’on appelle désormais Docteur Arnold Fanck est forcé de vendre sa compagnie à la UFA pour pourvoir terminer un de ses premier films de fiction : La montagne sacrée (1926), un drame de la jalousie entre deux alpinistes, interprété par Luis Trenker et Leni Riefenstahl. Le film est un énorme succès qui impose le réalisateur et son interprète féminine principale en véritables stars de la UFA. La collaboration des deux artistes se prolonge avec cinq films qui ont tous pour sujet la montagne: Le grand saut (1927), Prisonniers de la montagne (1929), Tempête sur le Mont-Blanc (1930), Ivresse blanche (1931) et S.O.S. Iceberg (1933). Pour Prisonniers de la montagne, Fanck s’adjoint les compétences du célèbre chef opérateur Richard Angst (il restera un fidèle collaborateur), mais aussi de Georg Wilhelm Pabst, puis celles de Tay Garnett pour la version américaine de S.O.S. Iceberg.

Image                                                                     Image


En 1935, ses divergences d’opinion avec les autorités culturelles nazies le force à s’éloigner du cinéma. L’année suivante, il part au Japon tourner «La fille du samouraï» avec Sessue Hayakawa. Par la suite, il réalise encore un film, plusieurs courts métrages et documentaires, mais jamais il ne retrouvera le prestige de ses premières œuvres. Arnold Fanck meurt d’un cancer, le 28 septembre 1974, à Fribourg.



Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image


Les liens :
https://www.multiup.eu/fr/mirror/ab7460 ... .part1.rar
https://www.multiup.eu/fr/mirror/cd422c ... .part2.rar
https://www.multiup.eu/fr/mirror/40f62d ... .part3.rar
ou
IKMDB1921.part1.rar - 1.5 GiB
IKMDB1921.part2.rar - 1.5 GiB
IKMDB1921.part3.rar - 769.3 MiB


Bon film !


Dernière édition par Simon le 10 Nov 2018, 01:29, édité 1 fois.
Liens uptobox prolongés


Informations du message Avertir l’utilisateur
Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 
Hors ligne

Inscription: Aoû 2018
Messages: 239
Points: 240
Sexe: Non specifié
Posté: 09 Nov 2018, 03:10 

;-gar-12 Ha la la ! génial je n'arrive pas a y croire ! Merci Roger , je n'en reviens pas , mais quand est t-il passé sur Arte ? je suis a fond là !!! c'est extra , la mère Riefenstahl sous la direction de son mentor et amant Arnold Fanck qu'elle finira par éclipser avec l'aide du régime en lui piquant tout son savoir faire et en lui brisant le cœur par-dessus le marché , triste fin pour cet amoureux des cimes et du Cinéma .... encore merci , merci .


Informations du message Avertir l’utilisateur
Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 
Hors ligne

Inscription: Aoû 2018
Messages: 239
Points: 240
Sexe: Non specifié
Posté: 09 Nov 2018, 03:15 

;-cg-2 j'ai oublié , tu n'aurais pas d'autre films de Arnold Fanck avec Leni Riefenstahl ? svp !


Informations du message Avertir l’utilisateur
Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 
Hors ligne

Inscription: Fév 2018
Messages: 311
Points: 372
Sexe: Non specifié
Posté: 09 Nov 2018, 06:36 

Dans ce film, Leni Riefenstahl ne joue pas. Mais j'en ai d'autres d'Arnold Fanck que je pourrais proposer [Le Grand Saut - Der große Sprung (1926) et Le Stade blanc - Das weisse Stadion (1928) en vost].


Informations du message Avertir l’utilisateur
Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 
Hors ligne

Inscription: Mai 2018
Messages: 234
Points: 234
Sexe: Non specifié
Posté: 10 Nov 2018, 03:33 

Merci pour ce film que je vais découvrir grâce à vous Roger :pcb-2


Informations du message Avertir l’utilisateur
Haut
  Profil Envoyer un message privé 
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

Permissions de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 


Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit